ne-plus-etre-victime
ne-plus-etre-victime

Le Concept

Avant d'explorer les options et les solutions que je vous propose pour:  Vivre mieux votre travail en qualité de collaborateur au sein de votre entreprise.                                              

A  vous, chefs d'entreprise, responsables des ressources humaines, managers, des solutions pour que vos équipes adhérent à votre politique, votre image, s'engagent efficacement, s'accomplissent au sein de l'entreprise et deviennent plus compétitifs,

Je vous suggère d'explorer les CAUSES PRINCIPALES DU MAL-ÊTRE au travail qui entraîne par la suite des dysfonctionnements au sein d'un service, d'un groupe, d'une entreprise.

 

LA PERFORMANCE A TOUT PRIX: Que vous soyez chef d'entreprise ou simple collaborateur, une entreprise est  confrontée de plus en plus à de fortes pressions externes (conjoncture économique, concurrence féroce, pression fiscale et bancaire, clients exigeants) et internes (pression syndicale ou individuelle au niveau des collaborateurs, contraintes financières, marketing, managériale). Cette pression quotidienne est subie par tous et  elle semble exiger une performance sans faille tant sur un plan quantitatif que qualitatif  et demande que tous soient parfaits.  Chacun va le vivre de façon différente et les plus émotifs n'y résistent pas. Cette performance exigée va créer un STRESS permanent et grandissant qui, mal géré, va altérer leur propre image de soi, l'image qu'il a de l'entreprise et ses relations avec autrui. ( réactions émotives: colère, peur, tristesse, conflits, compétition malsaine, jeux psychologiques). Une personne qui se sent en danger, même si cela relève de sa propre croyance, vit en insécurité et par conséquence n'est plus en mesure de se projeter vers l'avenir et se retrouve ainsi paralysée, n'a plus les capacités nécessaires pour adhérer, s'engager, être positif et entretenir de bonnes relations, de s'accomplir et de participer efficacement et pleinement à la réalisation d'un objectif dans un but commun. En clair, d'être compétitif.                                                                                                                        

LA PERFECTION ET  L' ÊTRE PARFAIT N'EXISTENT PAS. Pensez-vous que les sportifs de haut niveau restent continuellement au plus haut niveau sans perdre aucune compétition au cours de leur carrière et sans avoir recours à des drogues, produits dopants ou sans connaître de blessures graves dues à l'intensité répétitive des compétitions ?  Pourquoi donc exiger à vous-même ou aux autres d'être meilleur que n'importe lequel de ces sportifs de haut niveau ?   

 

L' ISOLEMENT:  Les rapports sociaux au sein de l'entreprise sont de plus en plus hiérarchisés et verticaux avec une quantité de départements, de sous départements, d'unités au sein de sous départements, de directeurs, de directeurs adjoints, de sous-directeurs, de responsables de services, de responsables d'unités, de chefs, de sous chefs etc.  De ce fait, le management est de plus en plus individualisé,  les objectifs qui sont au départ dans un but commun descendent en cascade de services en services et se retrouvent ainsi saucissonnés en tranches et distribuées individuellement à chacun. Ainsi, les relations entre les différents acteurs s'affaiblissent, chacun étant attelé à sa tranche,  tout comme les relations que les collaborateurs ont avec leur hiérarchie. Certains ne savent même plus pour qui ils travaillent n'ayant jamais rencontré leur dirigeant. Le lien social est ainsi endommagé et dénaturé. Un collaborateur isolé qui subit seul les contraintes externes et internes de l'entreprise est plus fragile pour les supporter et s'interroge sur son rôle, sa place au sein du groupe ou de l'entreprise.

 

LA PERTE DU SENS DU TRAVAIL: Un objectif clair dans un but commun, un message, une consigne doit être comprise de tous. L'important n'est pas tant le contenu du message mais son sens, la manière dont celui-ci est diffusé et l'interprétation que chacun s'en fait.  Plus il y a d'intervenants, d'interférences dans la diffusion d'un message, plus celui-ci perd de son sens initial, c'est comme le jeu du téléphone arabe et le collaborateur en bout de chaine ne comprend plus l'objectif ni le sens de ce qui lui est demandé.  Un collaborateur qui est ou se sent isolé va s'épuiser à la recherche de signes de reconnaissance, et le manque de dialogue avec le reste du groupe, avec sa hiérarchie, fait qu'il va nourrir le sentiment que son travail n'est pas reconnu à sa juste valeur. Il va se poser les questions: A QUOI JE SERS ? Pour qui je travaille ? Pour quel objectif ? Enfin, un manque de transparence, d'information, d'explications claires  concernant  l' entreprise, le rôle et les tâches qui lui sont confiées pour participer pleinement à l'objectif commun, associé aux pressions externes, va le mettre en insécurité quant à son avenir. Ne sachant pas de quoi demain sera fait, démotivé et inquiet, il va remettre en cause son propre rôle et l'objectif commun.

 

LES CONDITIONS DE TRAVAIL:   Certaines professions sont soumises aux intempéries climatiques, d'autres travaillent dans un environnement  froid, chaud, bruyant, sous une luminosité intense et artificielle, d'autres avec de longs trajets à faire, d'autres avec un nombre croissant de personnes, de clients, de patients à voir ou à s'occuper et tout cela fatigue et rend le travail pénible donc stressant.  Un mauvais agencement des lieux, des outils de travail ou équipements dégradés, abimés, vieux  peuvent rendre le travail plus difficile à se réaliser. A l'inverse, des nouvelles technologies, logiciels informatique, nouvelles procédures, organisation, sans formation spécifique ou explication préalable accroit le stress de ne pas réussir efficacement. 

 

L'ENVIRONNEMENT ECONOMIQUE, SOCIAL, FAMILIAL:

Difficile d'être optimiste et plein d'entrain quand vous êtes abreuvés d'informations pessimistes sur la crise économique, la multiplication des plans sociaux, licenciements, augmentation constante du chômage etc. Difficile d'être toujours en forme et de bonne humeur quand vous travaillez à une heure ou plus de transport de votre domicile, que vous êtes soumis aux aléas de la circulation, accidents, bouchons, intempéries, retards ou gréve des transport en commun, que vous devez avant déposer vos enfants à l'école ou la crèche ou chez la nounou et que le soir il faut se dépêcher pour les récupérer avant la fermeture.  Difficile d'être efficace et performant quand vous êtes confrontés à des problèmes privés, la maladie ou le décès d'un proche, des problèmes familiaux, conjugaux ou financiers qui occupent votre esprit à longueur de journée.  Nombreux sont les collaborateurs qui n'en parlent pas par peur du jugement, d'une mauvaise interprétation ou la crainte que cela se retourne contre eux, ainsi ils vont cultiver en silence leurs émotions, sentiments et problèmes jusqu'à ce qu'ils ne soient plus en mesure de le supporter et de craquer. Un manque de dialogue, d'intimité et d'écoute aux problèmes extra-professionnels des collaborateurs va nuire à terme à l'entreprise par un manque de motivation et d'efficacité mais aussi par une absence prolongée dû à un arrêt maladie ou plus grave. Ce besoin de soutient même s'il n'est pas clairement demandé,  exprimé, va par son manque culpabiliser dans un premier temps le collaborateur envers son entreprise mais ensuite culpabiliser le groupe et l'entreprise. 

 

LES OPTIONS

 

LA PERFORMANCE:   Pour être performant, il faut être ACCOMPLI et HEUREUX. Avoir CONFIANCE en soi, en ses capacités, en ce que nous faisons et aussi avoir confiance en l'entreprise et en ses capacités.                                                                                Pour être performant,  il faut avoir envie d'y contribuer et de se surpasser. ÊTRE MOTIVE.  Pour être performant,  il faut un entrainement quotidien, un bon coach ou manager.

Pour être performant,  il faut les infrastructures, l'environnement et les outils nécessaires à de bons entraînements.    

Pour être performant, il faut vérifier que les OBJECTIFS soient CLAIRS, ACCESSIBLES et REALISABLES et non issus d'une croyance. 

 

L'ISOLEMENT:  Pour ne plus être ou se sentir isolé physiquement et/ou psychologiquement, il est nécessaire de:

Recevoir et de donner des SIGNES DE RECONNAISSANCES. 

Être EN RELATION et COMMUNIQUER.

Se placer dans des RELATIONS Je suis OK -  l'autre est OK 

ADHERER à l'entreprise et au groupe.

S'ENGAGER à la vie du groupe.      

 

LA PERTE DU SENS DU TRAVAIL:   Elle est intiment liée à l' IMAGO, c'est  à dire à la perception que nous avons de nous-mêmes, des autres, et de l'entreprise. S'il n'y a plus de sens à son travail, il ne peut plus y avoir d' ADHESION et  d'ENGAGEMENT de la part du collaborateur. Rétablir ou clarifier LA COMMUNICATION et ses rapports avec l' autre en recentrant l' ADULTE au coeur de l'individu. RESTAURER LE LIEN  et  MANAGER EFFICACEMENT. Elle peut être liée aussi à des événements extérieurs à la vie d'entreprise qui entretiennent les peurs, croyances, injonctions, mini-scénario, stress.  ACCOMPAGNEMENT, GUIDANCE, GESTION DES EMOTIONS et GESTION DU STRESS. 

 

LES CONDITIONS DE TRAVAIL:  Améliorer le quotidien pour mieux vivre son travail en donnant aux collaborateurs les MOYENS matériels, technologiques, méthodologiques, formations à la réalisation des objectifs fixés dans un but commun.  Revoir l' ORGANISATION, diagnostiquer et trouver des solutions pour améliorer le leadership, la culture de l'entreprise, ses lois et règlements internes, l' IMAGO de l'entreprise, les structures , l'activité des groupes et leurs interconnexions, les méthodes de MANAGEMENT.

 

L'ENVIRONNEMENT ECONOMIQUE, SOCIAL, FAMILIALÊTRE A L' ECOUTE des EMOTIONS et BESOINS de l'autre et DIALOGUER, COMMUNIQUER en utilisant les bons canaux d'émission et de réception.  ACCOMPAGNEMENT, GUIDANCE, GESTION DES EMOTIONS et GESTION DU STRESS. 

 

LA SOLUTION

 

Toute entreprise est tournée vers un seul objectif: LA PERFORMANCE et se développer, c'est une question de survie pour le groupe. C'est légitime et compréhensible. A quoi bon créer une entreprise si c'est pour perdre de l'argent et non en gagner  ?

Le groupe, du leader au simple collaborateur,  tous sont impliqués dans la REALISATION, LE DEVELOPPEMENT  et la SURVIE  de l'entreprise. Ils ne vont pas l'un sans l'autre mais l'un avec l'autre. C'est LA COHESION du groupe qui fera sa force.                                    Pour qu'il y ait PERFORMANCE, il faut des RESULTATS POSITIFS.         

Pour obtenir des résultats positifs, il faut des COLLABORATEURS POSITIFS car comment atteindre des objectifs avec des collaborateurs stressés, négatifs ou en souffrance psychologique ?  

Une entreprise, un groupe est constitué d'individus différents avec des psychologies, des vécus différents et chacun pour la COHESION du groupe doit se reconnaître dans la réalisation d'un objectif commun, clair, accessible, pour être en mesure de S'IMPLIQUER EFFICACEMENTL' IMPLICATION, L' ADHESION ne peut se faire que si chacun vit et se sent HEUREUX , EPANOUI,  au sein du groupe, de l'entreprise.

Investir le MIEUX-ÊTRE en ENTREPRISE, c'est la GARANTIE d'obtenir une meilleure adhésion à l'image, à la politique et à la culture de l'entreprise, à ses valeurs parce qu'elles seront en concordances ou plus conformes aux valeurs personnelles de chacun. Plus l'entreprise est au clair avec ses intentions, son objectif et utilise les bons canaux de communication, mieux seront mis en place des actions efficaces à la réalisation de l'objectif parce qu'elles seront réfléchies et assumées. Les idées novatrices, les propositions, les bonnes volontés vont venir à elle plus facilement. car chacun est concerné par ce qu'il vit au sein du groupe. C'EST UNE ASSURANCE-VIE SUR L'AVENIR.

L' IMPLICATION DE TOUS est indispensable à la bonne cohésion du groupe, pour établir ou RESTAURER UN LIEN entre LE LEADER et SES COLLABORATEURS, entre les collaborateurs eux-mêmes, entre les différents services, entre les clients et l'entreprise.

         

EN RESUME

 

LE BONHEUR EN ENTREPRISE:          Je suis HEUREUX au sein du groupe, de mon                                                             entreprise.

ADHESION:                                         Je suis CONCERNE par ce qui arrive au sein                                                             de l'entreprise.

ENGAGEMENT:                                   Je PARTICIPE ACTIVEMENT à la vie de                                                             l'entreprise et à sa survie.

ACCOMPLISSEMENT:                         Je CROIS en MOI et en l' ACTIVITE de                                                             l'entreprise.

PERFORMANCE:                                 J'ai ENVIE d' y CONTRIBUER.  

 

LE BIEN-ÊTRE A UN IMPACT DIRECT SUR LA PERFORMANCE, C'EST DEVENU UN

ENJEU MANAGERIAL

Contact

ne-plus-etre-victime

93 Route de Genève - Marclaz

74200 Anthy-sur-leman

 

Vous pouvez nous joindre au :

+33 984 400 336 ou

+33 634 601 248+33 634 601 248

@mail: christophe.georgin@ne-plus-etre-victime.com

Ou en utilisant notre formulaire de contact.

Version imprimable Version imprimable | Plan du site
© ne-plus-etre-victime