ne-plus-etre-victime
ne-plus-etre-victime

Pourquoi je reste victime ?

Être victime n'est agréable pour personne, pour les raisons que j'ai énoncées avant, et je pense que vous êtes d'accord avec moi. Alors, je pose la question: si on n'aime pas cela, pourquoi le restons nous bien après que les faits se soient déroulés? Parce que cela nous rassure et nous protège des autres mais surtout de soi-même. Je m'explique:

Qu'il est bon de se faire plaindre sur notre triste sort, nous sommes écoutés, réconfortés, aidés et cela nous fait du bien. Nous sommes entourés, soutenus, en un mot: ON RECONNAIT NOTRE EXISTENCE, NOTRE STATUT de victime et nous avons la sensation d'être aimés alors qu'on ne s'aime pas soi-même (ce qui n'est pas logique). Nous nous en remettons en quelque sorte aux autres, à leurs conseils, décisions ou directives, jugements. Nous ne sommes plus RESPONSABLES de NOUS-MÊMES, plus autonome. Nous devenons ainsi comme un petit enfant se réfugiant dans les bras de sa maman pour être réconforté. Ça vous choque? Pensez-vous être maître de vous?

Posez-vous 5 minutes si vous êtes encore dans cette situation:

Depuis que vous avez été victime, est-ce que votre souffrance est toujours la même?
Est-ce que votre problème dû à votre victimisation est réglé ou réparé?
Si, oui. Êtes-vous plus heureux maintenant?
Qu'est-ce qui vous empêche d'avancer, de remonter la pente?

Il est important de prendre conscience que si vous n'êtes pas responsable des autres, de leurs faits et gestes, vous êtes RESPONSABLE de VOUS-MÊME et de ce qui vous arrive. Vous pouvez rester victime pendant des années, cela n'apaisera pas votre souffrance et ne vous fera pas avancer.

Exemple: Un homme qui fréquente les bars la nuit dans des quartiers malfamés et qui fréquente des voyous à plus de chance de se faire agresser et de finir à l'hôpital ou en prison.
Un homme qui boit ou fume énormément à plus de chances de mourir d'un cancer.
Un homme qui conduit trop vite à plus de chances d'être verbalisé et surtout d'avoir un accident.

C'est aussi simple que cela...Pour chaque chose, il y a une cause qui amène ensuite un effet.

Ce qui nous fait rester dans cet état léthargique:

Un manque d'estime de soi
Un manque de confiance en soi
Un manque d'amour ou de reconnaissance
Un manque d'autonomie
Le fait de rester bloqué dans le processus de deuil
Le déni de la réalité


LE BUT: Déceler ce qui vous empêche d'avancer, d'agir

AGISSEZ MAINTENANT !
 

Contact

ne-plus-etre-victime

93 Route de Genève - Marclaz

74200 Anthy-sur-leman

 

Vous pouvez nous joindre au :

+33 984 400 336 ou

+33 634 601 248+33 634 601 248

@mail: christophe.georgin@ne-plus-etre-victime.com

Ou en utilisant notre formulaire de contact.

Version imprimable Version imprimable | Plan du site
© ne-plus-etre-victime